La Tendresse (2021)

Saison 2022-2023

2023

Théâtre Brétigny 7 janvier

La Criée – Théâtre national de Marseille Du 11 au 14 janvier

Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine Du 17 au 21 janvier

Scènes Vosges 24 janvier

Théâtre de l’Union – Centre dramatique national du Limousin 27 et 28 janvier

Théâtre Universitaire / Le Grand T, Nantes Du 31 janvier au 3 février

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène nationale Du 7 au 11 février

Centre culturel Athéna, Auray 2 mars

Théâtre de Cornouaille – Scène nationale de Quimper 7 et 8 mars

Théâtre de Namur, Belgique Du 15 au 17 mars

Espace Germinal, Fosses 21 mars

Théâtre d’Angoulême – Scène nationale 24 mars

Festival Les Utopiks / Espace des Arts – Scène nationale de Chalon-sur-Saône 6 et 7 avril

L’Avant-Seine – Théâtre de Colombes 11 avril

Théâtre du Cormier, Cormeilles-en-Parisis 13 avril

Théâtre & Cinéma de Choisy-le-Roi 18 avril

L’Azimut – Antony / Chatenay-Malabry 20 et 21 avril

Les Quinconces – L’espal -Scène nationale Le Mans 3 mai

Théâtre de Lorient – Centre dramatique national 5 et 6 mai

Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon Du 9 au 13 mai

2022

Théâtres de la Ville de Luxembourg 18 et 19 octobre

SAISON PASSÉE…

2022

Scène Nationale de Maubeuge 4 janvier

SN61 – Scène Nationale d’Alençon 20 janvier

Points communs – Scène Nationale de Cergy-Pontoise 26 & 27 janvier

Théâtre de la Cité – CDN de Toulouse 2, 4, 5 et 6 février

Espace 1789, Saint-Ouen 10 &11 février

TRIO…S, Inzinzac-Lochrist 23 février

Scènes du Golfe, Vannes 25 & 26 février

La Passerelle – Scène Nationale de St-Brieuc 1 & 2 mars

Théâtre Gérard Philipe – CDN Saint-Denis 16 mars au 1 avril

Festival Mythos / Théâtre L’Aire Libre, Rennes 4 & 5 avril

Maison du Théâtre / Le Quartz – Scène Nationale de Brest 7 & 8 avril

Théâtre de Bourg-en-Bresse 12 & 13 avril

Théâtre de Châtillon 22 avril

Châteauvallon-Liberté – Scène Nationale de Toulon 28 & 29 avril

Théâtre des Bouffes du Nord, Paris 4 au 22 mai

2021

Comédie – CDN de Reims 16 au 19 novembre

Théâtre Dijon Bourgogne – CDN 23 au 27 novembre

Théâtre du Bois de l’Aune, Aix en Provence 2 et 3 décembre

Durée : 1h45

À partir de 15 ans

Conception et mise en scène Julie Berès

Avec Bboy Junior (Junior Bosila), Natan Bouzy, Charmine Fariborzi, Alexandre Liberati, Tigran Mekhitarian, Djamil Mohamed, Romain Scheiner, Mohamed Seddiki

Écriture et dramaturgie Kevin Keiss, Julie Berès et Lisa Guez avec la collaboration d’Alice Zeniter

Chorégraphie Jessica Noita

Référentes artistiques Alice Gozlan et Béatrice Chéramy

Création lumière Kelig Lebars assisté par Mathilde Domarle

Création son Colombine Jacquemont

Assistant à la composition Martin Leterme 

Scénographie Goury

Création costumes Caroline Tavernier, Marjolaine Mansot

Régie générale création Quentin Maudet

Régie générale tournée Loris Lallouette

Régie son Haldan de Vulpillières

Régie plateau création Dylan Plainchamp – Régie plateau tournée Amina Rezig et Florian Martinet

Remerciements Florent Barbera, Karim Bel Kacem, Johanny Bert, Victor Chouteau, Mehdi Djaadi, Elsa Dourdet, Emile Fofana, Anna Harel et Nicolas Richard pour leurs précieuses collaborations

Photos Axelle de Russé

Le décor a été construit par les Ateliers du Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique-Nantes

Production Compagnie Les Cambrioleurs

Directrice de production Muriel Bordier

Chargée de production Léa Marot 

Attachée de production Mylène Güth

Presse Dorothée Duplan

Administratrice Diane Kremer

Coproductions La Grand Halle de La Villette, Paris – Les Tréteaux de France, CDN – La Comédie de Reims, CDN – Nouveau Théâtre de Montreuil, CDN – Théâtre Dijon-Bourgogne, CDN – ThéâtredelaCité, CDN Toulouse-Occitanie – Les Théâtres de la Ville de Luxembourg – Le Grand T, Nantes – Le Manège, Scène nationale de Maubeuge – Le Quartz, Scène nationale de Brest – Scène nationale Châteauvallon-Liberté – Théâtre L’Aire Libre, Rennes – Le Canal-Théâtre du Pays de Redon, Scène conventionnée d’intérêt national, Art et création pour le théâtre – Le Strapontin, Pont-Scorff – La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc – TRIO…S, Inzinzac-Lochrist – Scènes du Golfe, Théâtres de Vannes et d’Arradon – Théâtre de Bourg-en-Bresse, Scène conventionnée – Espace 1789, St-Ouen – Points Communs, Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise/Val d’Oise – Le Manège-Maubeuge, scène nationale – Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône – Théâtre de St-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale

Avec le soutien du Fonds d’insertion de l’ESTBA, de l’ENSATT

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

La Compagnie Les Cambrioleurs est conventionnée par le Ministère de la Culture / DRAC Bretagne et soutenue par la Région Bretagne, le Conseil départemental du Finistère et la Ville de Brest.

Julie Berès est artiste associée du projet du Théâtre Dijon-Bourgogne, dirigé par Maëlle Poésy

Ce titre La Tendresse, comme notre dernière création Désobéir, contient une ligne souterraine qui agit comme un programme.

Les filles de Désobéir devaient mentir aux autres pour s’affranchir des injonctions de la famille, de la société ou de la tradition.

Les garçons de La Tendresse, eux, ont souvent dû se mentir à eux-mêmes pour appartenir au « groupe des hommes », pour correspondre à la « fabrique du masculin ».

Pourtant, chacun à leur manière, ils ébranlent les assignations d’une identité d’homme fondée sur la performance, la force, la domination de soi et des autres.

En se demandant « comment être un mec bien aujourd’hui ? », ils font bouger les lignes d’une éducation reçue.

Nous postulons avec eux que c’est sans doute dans l’acceptation de sa vulnérabilité, dans l’accès à ses sentiments, dans la revendication d’une égalité de faits entre les hommes et les femmes (plutôt qu’une complémentarité de principes qui reste l’arme du patriarcat) – que réside l’une des clefs de la réinvention de soi.

/

La Tendresse – avril 2021

© Photographe : Axelle de Russé

« La Tendresse, un spectacle en son homme et conscience », par Anne Diatkine, dans Libération, le 15 janvier 2022

« La Tendresse ou la masculinité pris dans les phares de Julie Berès », par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, dans L’Oeil d’Olivier, le 12 février 2022

« La tendresse », par Micheline Rousselet, dans Blog culture du SNES-FSU, le 13 février 2022

« La Tendresse, mise en scène de Julie Berès », par Éric Demey, dans La Terrasse, le 21 février 2022

« Au Palais des Arts de Vannes, Julie Berès présente une masculinité en mal d’identité », dans Le Télégramme, le 25 février 2022

« La Tendresse selon Julie Berès », dans Théâtral magazine, le 10 mars 2022

« Danse avec les archétypes », par Alexis Campion, dans Le Journal du Dimanche, le 13 mars 2022

Entretien avec Julie Berès, avec Gwénola David, podcast d’Artcena, le 15 mars 2022

« La Tendresse de Julie Berès ou le portrait croisé de jeunes hommes à l’époque de #MeToo », par Fabienne Arvers, dans Les Inrockuptibles, le 17 mars 2022

« La Tendresse, le nouvel uppercut de Julie Berès », par Marie Plantin, dans sceneweb, le 17 mars 2022

« Au théâtre : Le ciel de Nantes de Christophe Honoré et La Tendresse de Julie Berès », avec Victor Inisan et Johan Faerber, dans La Grande table critique de France Culture, le 18 mars 2022

« Virile et touchante Tendresse d’une jeunesse mouvementée », par Alban Wal de Tarlé, dans Pianopanier, le 18 mars 2022

« La Tendresse – Masculin pluriel », par Vincent Bouquet, dans Théâtral Magazine, le 22 mars 2022

« La Tendresse de Julie Berès : à cause des garçons », par Félix Tardieu, dans L’Éclaireur Fnac, le 23 mars 2022

« La Tendresse. Keum, où sont tes victoires? C’est quoi ta vie aujourd’hui? », par Sarah Franck, dans Arts-chipels, le 24 mars 2022

« La Tendresse effleure du mâle », par Lucile Commeaux, dans Libération, le 25 mars 2022

Le Journal de 7h de France Inter, le 29 mars 2022 (à partir de 11:30)

« La Tendresse », par Emmanuelle Bouchez, dans Télérama, le 30 mars 2022

« La Tendresse, de Julie Berès au Théâtre Gérard Philipe. », par Savannah Macé, dans La Couleur des planches, le 31 mars 2022

« A Director Returns (Uncomfortably) to His Working-Class Roots », par Laura Cappelle, dans The New York Times, le 31 mars 2022

« Le choeur des hommes », par Marie-Valentine Chaudon, dans La Croix, le 22 avril 2022

« Mâles vus ! », dans Philosophie Magazine, en mai 2022

« La virilité mise à nue et questionnée en direct », dans L’Humanité, le 2 mai 2022

« La Tendresse : Ça pule aux Bouffes du Nord ! », par Isabelle Buisson, dans Panio Panier, le 7 mai 2022

« Julie Berès: « La Tendresse » au masculin », par Muriel Maalouf, sur RFI, le 11 mai 2022

« Julie Berès et Alice Zeniter : déconstruire les récits pour inventer d’autres histoires », par Olivia Gesbert, sur Radiofrance, le 12 mai 2022